ACCÈS INTRANETS

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

MENU

Infirmerie

Le bien-être physique et mental permet l’épanouissement des élèves, garant d’une réussite scolaire et personnelle. L’infirmerie est un lieu d’accueil ouvert sur le temps scolaire où les élèves de tout âge qui se blessent, présentent des maladies se déclarant dans l’établissement scolaire, désirent communiquer ou nécessitent d’un accompagnement en raison de maladies chroniques, allergies ou d’un handicap, bénéficient d’un encadrement médical assuré par l’infirmière scolaire.

L’INFIRMIÈRE SCOLAIRE

Rôle de l’infirmière

Sous l’autorité du chef d’établissement, l’infirmière scolaire est la référente en matière de santé, de prévention, d’éducation à la santé, d’hygiène et de sécurité, tant sur les plans individuels que collectifs dans l’établissement scolaire.

Collaboration avec la communauté scolaire

L’infirmière travaille en étroite collaboration avec toute la communauté scolaire : les équipes pédagogiques, de la direction, de la vie scolaire, du personnel d’encadrement et du service restauration.

Liens avec les parents

L’infirmière est en contact avec les familles et informe immédiatement les parents par téléphone ou par e-mail en cas de problèmes avec leur enfant entraînant une visite chez le médecin ou son retour à la maison.

LES MISSIONS DE L’INFIRMIÈRE

Mener des actions d’éducation à la santé pour rendre l’élève responsable, autonome et acteur de prévention..

Protéger les enfants en danger ou victimes de mauvais traitements.

Aider à l’intégration d’élèves avec handicap, maladie chronique ou troubles de l’apprentissage.

Participer à la surveillance sanitaire de l’environnement scolaire

Prodiguer les premiers soins et répondre aux urgences

Écouter, aider, soutenir et intervenir pour l’élève en souffrance psychique.

Conseiller en matière de santé et agir au sein de l’équipe éducative et auprès des élèves.

Se charger de la prévention et établir un programme dans ce sens.

F.A.Q SANTÉ

Vaccinations obligatoires

Pour la fréquentation scolaire, les vaccinations contre les maladies suivantes sont obligatoires:

  • diphtérie
  • tétanos
  • poliomyélite (souvent associé à la coqueluche)
D’autres sont vivement recommandées: rougeole, oreillons, rubéole (R.O.R.) En suisse, il est fortement conseillé de faire vacciner les enfants contre les tiques (Encepur)

Prise de médicaments à l’école

Les parents peuvent déposer le médicament de leur enfant à l’infirmerie du LFZ avec l’ordonnance médicale. L’élève recevra son traitement qui lui sera administré par l’infirmière.
Par contre, les enseignants ne sont pas habilités à donner des médicaments à leurs élèves. Dans tous les cas, ne jamais mettre de médicaments, même apparemment anodins, dans le cartable des enfants. C’est un risque pour eux et pour leurs camarades.

Quand mon enfant doit-il rester à la maison?

Chaque matin, avant d’envoyer les enfant à l’école, les parents doivent s’assurer qu’ils ne manifestent aucun des symptômes d’une maladie contagieuse. Un enfant malade ne peut pas rester à l’école car il risque de contaminer les autres enfants et le personnel du LFZ.

Les parents sont priés de garder leur enfant à la maison si, dans les 24 heures auparavant, il présentait encore les symptômes suivants:

  • Fièvre
  • Mal de gorge
  • Mal de tête
  • Mal aux oreilles
  • Éruption cutanée
  • Conjonctivite
  • Vomissements
  • Diarrhée

Pour éviter la transmission des maladies contagieuses, des mesures d’éviction sont parfois nécessaires pour protéger les sujets en contact à l’école.

Troubles de la santé

À la demande des familles, le LFZ accueille des enfants présentant des troubles de la santé évoluant sur des longues périodes et met en place, sous validation du médecin de famille, de l’orthophoniste ou des professionnels de la santé des projets personnalisés, à savoir des:

  • PAI (Projet d’Accueil Individualisé)
  • PAP (Plan d’Accompagnement Personnalisé)

PPRE (Programme Personnalisé de Réussite Éducative)

PPS (Projet Personnalisé de Scolarisation)

États grippaux

Afin d’éviter ou réduire les risques de propagation du virus de la grippe à l’école, il est recommandé d’appliquer les consignes suivantes :

  • se laver les mains fréquemment et soigneusement, si nécessaire avec un savon antibactérien
  • se couvrir la bouche et/ou le nez lorsque l’on tousse et/ou éternue

Si un élève tombe malade ou se blesse à l’école, il sera conduit à l’infirmerie où les premiers soins nécessaires lui seront prodigués. L’école préviendra aussitôt l’un des parents, la baby-sitter ou la personne à contacter en cas d’urgence pour les mettre au courant de la situation.

Cas de maladie ou de blessure à l'école

Si un élève tombe malade ou se blesse à l’école, il sera conduit à l’infirmerie où les premiers soins nécessaires lui seront prodigués. L’école préviendra aussitôt l’un des parents, la baby-sitter ou la personne à contacter en cas d’urgence pour les mettre au courant de la situation.
En cas d’accident grave et selon la gravité du cas, l’élève peut être amené à être transporté en urgence à l’hôpital accompagné d’un adulte du LFZ. Les parents seront immédiatement informés pour prendre le relais à l’hôpital. Les moins de 16 ans sont conduits au Kinderspital et tandis que les plus de 16 ans sont emmenés à l’Unispital de Zurich. Lorsqu’une famille récupère un élève accidenté, elle doit, dès que possible, fournir au LFZ un certificat médical établi par le médecin traitant.

Accidents

Les cours de récréation sont des lieux où les élèves jouent et courent sous la surveillance des adultes. En cas de petits accidents (égratignures), l’infirmière du LFZ intervient au plus vite. Pour les incidents plus importants, les élèves sont accompagnés à l’infirmerie et l’école prévient aussitôt l’un des parents ou la personne à contacter en cas d’urgence pour les mettre au courant de la situation.
Tout élève qui avertit un professeur ou un assistant qu’il se sent mal, sera accompagné à l’infirmerie par un camarade de classe ou un adulte, selon la gravité des symptômes. Si l’état de l’élève ne permet pas les déplacements, le professeur ou l’assistant préviendra l’infirmerie avant de le déplacer. Si son état ne permet pas à l’élève de demander lui-même du secours, les adultes présents alerteront l’infirmerie afin que l’infirmière prenne les dispositions nécessaires. Si l’élève a de la fièvre, l’école préviendra les parents (ou la personne à contacter en cas d’urgence) qui devront venir chercher leur enfant (pour les classes de la petite section à la 5ème). À partir de la 4ème et jusqu’en terminale, il pourra rentrer seul à la maison si l’infirmière reçoit une autorisation écrite de la part des parents/tuteurs (par e-mail).
image_pdf

Recherche

Notre établissement

Nos services

Infos pratiques

Dernières publications